Actualités

lundi 15 juillet 2013

PECHES: idées reçues

Le brugnon et la nectarine (Prunus persica var.nucipersica) sont des variétés de pêcher (Prunus persica). C'est une drupe qui se distingue des pêches par sa peau sans duvet.  La peau glabre du brugnon et de la nectarine, par rapport au duvet sur la pêche, est un caractère issu d'un allèle récessif. Un brugnonier ou un nectarinier est donc un pêcher dont un caractère récessif est exprimé. Cet allèle récessif porte d'autres caractères comme la couleur, le taux en sucre, l'acidité, la densité.Comme pour la pêche, il existe des fruits à chair blanche, jaune, sanguine...

Comme la pêche, le brugnon et la nectarine proviennent donc de Chine. Ils furent importés en Europe au Ier siècle avant JC. Les nectarines et brugnons sont  donc loin d'être des nouveautés, ce qui est nouveau sont les nouvelles variétés obtenues par sélection à partie de mutations naturelles, comme toutes les nouvelles variétés de tous les fruits et légumes consommés régulièrement;

Différence entre brugnon et nectarine: Les deux mots ont longtemps été synonymes, brugnon étant utilisé en français, tandis que nectarine venait de l'anglais. En anglais, seul le terme nectarine existe.Actuellement, le terme brugnon est utilisé lorsque le noyau adhère à la chair, tandis que le terme nectarine est utilisé lorsque le noyau est libre.

Donc Stop aux idées reçues ! Les nectarines ou brugnons ne sont pas des hybrides de pêches et de prunes, ou de n'importe quoi d'autre,  mais bien des variétés obtenues par sélection à partir de mutations naturelles.

 


Nous vous proposons pendant toute la saison, des pêches et rien que des pêches, à peau lisse ou duveteuse, à chair jaune, blanche ou rouge, ronde ou plate, à noyau adhérent ou pas. Avec des noms particuliers correspondant à la variété présente.